Tours, grande serre du Jardin Botanique

du 16 mai au 19 juillet 2021

Deux mois d’événements autour de la gestion de nos déchets : expositions, conférences, ateliers, cinéma, visites guidées pour les écoliers, performances artistiques, cafés géo…

Ce projet propose des espaces de débat originaux autour de la question des déchets urbains, longtemps marquée par une forme d’invisibilité, mais de plus en plus présente dans les consciences, les discours et les actions. Aujourd’hui, il va de soi que trier, recycler, réemployer, réutiliser et tenter de diminuer notre production de déchets est “l’affaire de tous”, depuis l’habitant jusqu’au gestionnaire en passant par tous les autres acteurs ayant à faire de près ou de loin avec les déchets.

Ainsi que l’écrit le philosophe J.-C. Beaune, le déchet est un “fait social total” qui convoque notre passé, notre culture et nos relations matérielles et symboliques au rebuts, nos modes de vie ainsi que nos modes de production et de consommation. Il peut être étudié pour ses conséquences néfastes telles les pollutions ou les inégalités sociales et spatiales que sa présence engendre. Mais on peut aussi sauver le déchet de la “mise au rebut” et le regarder au prisme de sa valorisation ainsi qu’en témoignent des nombreuses recherches et initiatives individuelles ou collectives, formelles ou informelles, privées ou publiques, techniques ou artistiques.

Au-delà, il s’agit par cette série d’événements de faire porter la réflexion sur ce que les déchets disent de nos sociétés, de notre culture et de nous-mêmes. Il s’agit encore, loin de toute culpabilisation et de tout catastrophisme, de montrer que des acteurs très divers s’intéressent à cette question, cherchent des solutions, font preuve d’innovation et métamorphosent le déchet en ressource.